LCDBF
Merci de vérifier le calendrier régulièrement afin de voir les événements à venir !
Cordialement, la direction (:

¤¤ 113 ¤¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

¤¤ 113 ¤¤

Message par TIBER2404 le Mar 30 Aoû 2016 - 18:40

« Je vois un train qui arrive... un train de lemmings ! »

Performances dans le jeu


Le 113 peut être décrit comme une sorte de char hybride, car il incorpore nombre des qualités des chars moyens et lourds. 

D'un côté, il possède des caractéristiques généralement associées aux chars lourds, comme un canon très puissant, capable d'infliger d'importants dégâts par minute, un blindage frontal très résistant avec une inclinaison favorable, et une tourelle épaisse et arrondie capable de provoquer de nombreux ricochets. 

Cependant, ce véhicule affiche également d'excellentes caractéristiques en matière de mobilité, de vitesse de pointe, d'accélération et de précision dynamique, ce qui lui permet de tenir la dragée haute aux moyens. 

Il faut également préciser que le 113 n'est pas très haut. 

Il s'agit en fait du char lourd le plus bas de tous les rangs X actuels. 

Hélas, ce char a quelques inconvénients dont il faut tenir compte quand on l'utilise au combat. 

Comme la plupart des véhicules chinois, le 113 affiche une dépression de canon quasiment inexistante, et ne peut donc pas effectuer de manœuvres de défilement de tourelle. 

Le canon possède également un temps de visée assez long qui complique significativement le ciblage des points faibles ennemis. 

De plus, bien que son blindage frontal soit exceptionnel, son blindage latéral laisse vraiment à désirer. 

Facteur aggravant, la surface qu'il occupe est trop importante pour être confortable. 

C'est pourquoi, si vous vous laissez déborder sur le flanc ou repérer par l'artillerie, vous devrez peut-être faire un retour rapide et humiliant au garage. 

Enfin, les éléments du véhicule semblent subir régulièrement des dégâts. 

Le pilote et le râtelier à munitions sont particulièrement sujets aux attaques. 

Il va sans dire que la perte de l'un ou de l'autre entraîne des conséquences pour le moins prévisibles. 

Conseil de joueur : veuillez noter que ce char est équipé d'un canon 60-122T de 122 mm, qui sert également de canon ultime pour le WZ 120, un char moyen de rang IX. 

Si vous prévoyez de compléter l'arbre technologique chinois, songez également à achever d'abord la branche des chars lourds : le déblocage du 113 débloque aussi automatiquement le canon ultime du WZ 120, ce qui évite de devoir accumuler 59 000 EXP dans ce dernier.


Stratégie


Le 113 étant un hybride moyen-lourd, il nécessite d'adopter un style de jeu qui peut être délicat à comprendre et à maîtriser. 

Le problème de nombreux chars « couteau suisse » réside dans le fait qu'ils sont très polyvalents mais n'excellent dans aucun rôle particulier. 

C'est également le cas du 113, qui grâce à ses caractéristiques peut remplir une multitude de rôles sur le champ de bataille, mais ne réalisera des performances optimales dans aucun d'entre eux. 

C'est pourquoi la jouabilité de ce véhicule peut s'avérer très frustrante au premier abord. 

Cependant, une fois maîtrisé, le 113 peut être une épine mortelle dans le flanc de l'équipe adverse, grâce à son côté imprévisible, conséquence de cette indétermination. 

Un pilote de 113 expérimenté évite de se conformer à une tactique rigide et alterne les styles de jeu.

En jouant avec le 113, servez-vous avant tout de votre mobilité. 


Vous pouvez facilement passer d'un flanc à l'autre et soutenir vos alliés là où ils en auront besoin : les chars lourds de votre équipe ont du mal à percer ? 

Aidez-les en les protégeant à l'aide de votre blindage frontal incliné ou en leur prêtant votre puissance de feu ; certains de vos chars moyens ont été endommagés ou détruits ? 

Rejoignez la meute et remplacez ceux qui sont mal en point ; la ligne de défense a été brisée et l'ennemi est sur le point de déferler ? 

Positionnez-vous immédiatement de manière à bloquer son passage ; votre base est en train d'être capturée ? Faites demi-tour et retournez la défendre. 

Il est très important de prêter attention à la mini-carte et de choisir à tout moment le rôle qui s'impose. 

L'astuce consiste à maîtriser une grande diversité de tactiques et de styles de jeu. 

Si vous êtes un spécialiste des chars lourds et que le pilotage d'un char moyen vous est totalement étranger, vous aurez peut-être du mal à utiliser le 113

Pour optimiser vos performances sur le champ de bataille, nous vous suggérons d'installer les équipements suivants


Système de visée amélioréeStabilisateur vertical Mk 1Fouloir de canon gros calibre

En outre, vos membres d’équipage doivent maîtriser les compétences suivantes 


Commandant
Tireur
Pilote
Chargeur / Opérateur radio
* Veuillez noter que notre configuration d'équipement suggérée est avant tout pensée pour compenser le médiocre temps de visée du canon. 
Si vous privilégiez la capacité offensive plutôt que la précision, vous pouvez remplacer le Système de visée améliorée par Ventilation améliorée. Ce type de configuration augmentera l'efficacité de la compétence Frères d'armes, et par la même occasion la performance générale du char.

Histoire 111 / 113


La 2éme Guerre mondiale montra au monde la véritable puissance des chars. 

Comme pour les avions de combat, la guerre déclencha une gigantesque course à l'armement, et les chars déployés à la fin du conflit, en 1945, étaient nettement plus sophistiqués qu'au début de la guerre. 

Ils étaient aussi nettement plus lourds. 

Il s'agissait sans nul doute de l'ère du char lourd.

Durant la guerre, la Chine s'était affirmée comme une puissance qui compte en matière de production de chars. 

Cependant, tous les véhicules de fabrication chinoise étaient relativement légers. 

Les 200 et quelques chars lourds de l'arsenal chinois étaient tous d'origine soviétique, et il s'agissait principalement d'IS-3.

Après la fin de la guerre, les Chinois continuèrent de créer et de fabriquer leurs propres chars, en se concentrant sur les chars moyens comme le Type 59. 

Cependant, durant les années 1950, avec l'irruption de la Guerre froide, la possibilité d'un conflit contre des chars lourds et robustes commença à inquiéter les Chinois. 

En 1958, le développement d'un char lourd devint une priorité après que l'Armée de libération du peuple chinois eût réclamé un grand nombre de chars légers et moyens avec un nombre suffisant de chars lourds pour contrer les véhicules ennemis potentiels.

En 1960, le ministère de la Défense nationale publia un cahier des charges et des études de faisabilité furent lancées. 

Elles débutèrent par le démontage de certains des vieux chars IS-3 de la Seconde Guerre mondiale, pour voir comment ils fonctionnaient. 

À partir de ces recherches de base, les ingénieurs chinois commencèrent à créer leurs propres modèles. 

En octobre 1963, le projet fut baptisé WZ-111 et peu après, un prototype d'essai, composé du châssis principal sans la tourelle, fut construit. 

À la place se trouvait une cabine carrée de poids similaire. 

Tout cela fut mené en secret. 

À l'époque, les Chinois s'isolaient de plus en plus et ne voulaient pas que quiconque découvre leurs plans.

Naturellement, comme une grande partie des pièces et des composants provenaient d'IS-3 démontés, il n'y avait rien d'étonnant à ce que ce nouveau véhicule affichât des similitudes avec l'IS-3. 

Cependant, les essais furent marqués par de nombreux problèmes, notamment avec le moteur qui n'était pas assez puissant pour propulser le véhicule.

Les Chinois révisèrent leurs plans et conçurent une nouvelle variante du véhicule : le 113. 

Ce véhicule était conçu comme une version améliorée du 111, dont il corrigeait certains problèmes. 

Cependant, ce nouveau modèle ne dépassa jamais le stade du concept. 

Mais on était déjà au milieu des années 1960 et la course à l'armement avait changé de front. 

Les grandes puissances mondiales avaient réinventé le concept du char, centré sur la doctrine du « char de combat principal ».

Ils réalisèrent que le 113 était déjà obsolète et le projet tout entier fut annulé. 

L'unique prototype du WZ-111 existe toujours et se trouve au musée militaire de la Révolution populaire de Chine, à Pékin.

_________________


StuG IV, Chi-Nu Kai, Dicker Max, KV-2,Cromwell, FV304, Type 64, Tiger I, E 25, M41 Bulldog, T29,
Lorraine 155 50, Panzer 58 Mutz,   Tiger II, Löwe, Rhm, Scorpion G, T-54 ltwt, T-54 mod-1, IS-3, IS-6, T49, T26E4,
AMX 1390, M46 Patton KR, T34, AMX CDC, FV4202, E75, T-10, T30, FV 3805, WZ-120, WZ 111 mod 1-4, E 50M, E100,
Grille15, JGPZ E100, Obj 140, Obj 430, T 62-A, STB-1, IS-7, Obj 263, T57 Heavy, AMX 50 B, Centurion AX, FV215b, FV215b 183, IS-4     

TIBER king
avatar
TIBER2404

Messages : 112
Points : 72
Date d'inscription : 14/03/2015
Age : 40
Localisation : (OISE) PICARDIE

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum